Il y a un an…( le 16/04/11)

Publié 4 février 2013 par P'tite maman

…à cette heure ci, je savais que c’était LE moment, qu’on allait bientot te rencontrer, mais je ne savais pas l’heure exacte du rendez vous.
J’étais sereine, impatiente, je n’avais pas peur.Toute facon, il fallait bien y passer si je voulais avoir le plaisir de te rencontrer. Mais d’un autre coté je ne voulais pas que tu me quittes, car tu allais etre à la vue de tous, tu n’allais plus etre seulement mienne.
N’ayant pris aucun cours d’accouchement, ni de preparation à la douleur ou autre, j’ai bien géré tant que j’étais à la maison, seule.

 

A 3h30, n’y tenant plus, et etant particulierement impatiente, j’ai reveillé ton papa, pour que nous nous rendions à l’endroit de notre rendez vous. J’avais bien mal, mais monsieur a prit le temps de chercher sa Nintendo DS et quelques jeux auxquels il ne jouera pas car il se doutait que le temps allait etre long.

 

Arrivés à la maternité, apres nombre de questions, et de papotages au sujet de mes ornements corporels, on m’invite à aller marcher car tu n’as pas encore la possibilité de passer.

 

Heureusement qu’il était tard, enfin tot le matin, et que le hall de l’hopital etait vide. Les gens se seraient demandés se que je pouvais bien faire suspendue au cou de papa !!

 

N’y tenant plus, j’ai demandé la péridurale. Je passerai sur l’infirmiere anesthesiste idiote qui a eu le culot de me dire que les contractions ne font pas plus mal que la piqure de la péridurale…..

 

Je n’ai realisé qu’il fallait vraiment accoucher au moment ou la sage femme m’a dit « allez madame, va falloir y aller »…..

Là j’ai eu peur, peur de la rencontre, peur de ne pas savoir faire…
Quand je t’ai vu la premiere fois, je n’ai pas pleuré, j’étais juste sans voix. Je me demandais comment MOI j’avais pu faire un si joli bébé…..

 

Le séjour à la maternité n’a pas été de tout repos, heureusement que j’avais le téléphone pour etre en contact avec ma famille qui m’a beaucoup manqué dans ces moments si importants.

 

De retour à la maison, on ne savait pas trop comment réagir avec toi, je ne me sentai plus à ma place, il m’a fallu une bonne journée pour réaliser que j’étais là, a la maison, avec toi.
Il a fallu que l’on prenne nos marques avec toi, te presenter à Mimi, à la famille.

 

Ca y est, fallait que je te partage. Ma grossesse n’a été que questionnements, peurs, pleurs. Si j’avais su que tout se passerait bien jusuq’à la fin, j’en aurai beaucoup plus profité.

 

Aujourd’hui, j’ai beaucoup appris de toi, appris à etre une maman.

 

Demain, tu as un an. Jamais j’aurai cru aimer si fort.

 

 

 

 

 

 

P1010180.JPG

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :